AlertesHackingTechnologie

Pirater un ordinateur déconnecté à travers une cage de Faraday, c’est possible !

 

Des chercheurs en sécurité ont montré que l’on pouvait générer des ondes magnétiques avec des cœurs de processeur et les utiliser pour extraire les données sensibles d’un ordinateur, avec un débit de quelques bits par seconde.

Mais le pirate n’a pas toujours l’occasion de mettre en place un mouchard magnétique dans les locaux de sa cible. C’est pourquoi, avec l’attaque « Magneto », les chercheurs utilisent le magnétomètre d’un smartphone pour capter l’onde magnétique. Ce qui suppose que l’attaquant ait également la maîtrise de ce terminal mobile: soit c’est celui d’un complice, soit il a pu être infecté à son tour. Le téléphone est placé à proximité de l’ordinateur et placé dans une pochette anti-onde, qui fait office de cage de Faraday. Là encore, les chercheurs constatent qu’il est possible de transmettre des informations, à une distance comprise entre 1 et 15 cm et un débit jusqu’à 5 bit/s.

 

Pour se protéger contre ce type d’attaques, il possible d’utiliser des brouilleurs magnétiques. On peut également envisager le brouillage logiciel en affectant de manière aléatoire des charges de calcul sur le processeur, quitte à perdre en performance. Autre solution : faire la chasse aux mouchards magnétiques et bannir les smartphones des zones sensibles.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench