Sécurité

Confidentialité des données : Apple Plans débarque au sein du moteur de recherche DuckDuckGo

Le moteur de recherche qui veille à protéger les données de ses utilisateurs vient de signer un partenariat avec Apple. C’est désormais Plans qui se charge des résultats cartographiques du site. Un choix logique, tant la philosophie des deux entreprises en la matière converge.
Les efforts d’Apple concernant la confidentialité des données semblent payer. Le moteur de recherche DuckDuckGo a annoncé avoir adopté MapKit JS pour afficher les résultats cartographiques sur son site. Cette API – annoncée lors de la WWDC 2018 et encore en bêta – est la version web d’Apple Maps que la société propose désormais à des entreprises tierces. DuckDuckGo est le premier client d’importance à l’utiliser.

Les termes de l’accord entre les deux entreprises ne sont pas connus. DuckDuckGo ne doit logiquement pas utiliser la version gratuite de MapKit JS qui ne propose d’afficher que 250 000 cartes par jour, un seuil certainement trop limité pour le moteur de recherche.

Google, HERE ou OpenStreetMap toujours proposés

Le service d’Apple n’est toutefois pas le seul à être utilisé par DuckDuckGo pour fournir des services de cartographie à ses utilisateurs. Les itinéraires sont par exemple toujours calculés par défaut via Bing de Microsoft. Mais on peut aussi choisir de passer par Google Maps, HERE Maps ou OpenStreetMap.

Ce partenariat est un joli coup pour Apple. Tout d’abord, il installe la marque dans le domaine de la cartographie, alors que ses débuts dans le secteur en 2012 avaient été moqués à cause de son manque de précision, notamment en matière de guidage.

Ne pas collecter les données

Il valide surtout les efforts d’Apple dans la confidentialité des données de ses utilisateurs, point commun avec le moteur de recherche. La société de Cupertino ne tire aucun revenu des données de ses utilisateurs et fait le maximum pour ne même pas y avoir accès, dans la limite de ce qui est possible pour faire fonctionner un service en ligne.

Pour son application Plans, Apple n’identifie pas, par exemple, les utilisateurs avec leur Apple ID, mais grâce à un identifiant unique qui n’y est pas lié. Cela permet à la société de ne jamais savoir ce qu’ont recherché ses clients sur l’application.

Reste désormais à Apple à faire ses preuves. Malgré les bases de données empruntées à des tiers comme Yelp ou TripAdvisor, les points d’intérêts de Plans sont encore considérées comme moins nombreux et précis que ceux de Google Maps.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench