WeCreativez WhatsApp Support
Our customer support team is here to answer your questions. Ask us anything!
Hi, how can I help?

les composants et logiciels de ZTE interdits à la vente pendant 7ans

les composants et logiciels de ZTE interdits à la vente pendant 7ans

Depuis ce lundi 16 avril, le département du Commerce américain a interdit aux entreprises américaines de vendre des composants et logiciels provenant

Intel publie un second correctif contre la faille Spectre : la fin de l’histoire ?
Des archives Facebook révèlent l’ampleur de la traque des utilisateurs
Apple introduit une nouvelle icône de confidentialité

Depuis ce lundi 16 avril, le département du Commerce américain a interdit aux entreprises américaines de vendre des composants et logiciels provenant de la firme chinoise ZTE, et cela pour une durée de sept ans. Selon les autorités américaines, ZTE a enfreint les termes des sanctions économiques imposées à l’Iran. En effet, les États-Unis reprochent à ZTE d’avoir vendu des équipements et composants électroniques provenant des États-Unis tout en sachant qu’il y avait un embargo américain sur les ventes de marchandises à ce dernier. À cause de cela, ZTE risque de ne plus pouvoir utiliser le système d’exploitation Android du géant américain Google dans ses smartphones. Le groupe soutient également qu’il protégerait ses intérêts par tous les moyens légaux.

 

ZTE ne s’est pas fait prier pour faire entendre son mécontentement. Ce vendredi, la firme chinoise a déclaré que cette décision du département du Commerce était injuste, et pourrait nuire à sa survie. « Il est inacceptable que le BIS (Bureau of Industry and Security) du département du Commerce insiste pour imposer la sanction la plus sévère à ZTE avant la fin de l’enquête », a déclaré ZTE.

« Ce refus aura non seulement un impact important sur la survie et le développement de ZTE, mais il nuira également à tous ses partenaires, dont un grand nombre de sociétés américaines », a poursuivi la firme pour ce qui est des impacts probables.

Malgré la possibilité pour ZTE de faire appel, les chances pour que ce dernier soit approuvé sont très improbables, car cela est du ressort du BIS qui a lui-même émis l’interdiction.

Il convient de signaler qu’à la clôture de la bourse ce lundi, la valorisation boursière de ZTE s’élevait à environ 19 milliards de dollars (15,39 milliards d’euros). Par ailleurs, le groupe a vu son titre suspendu depuis ce mardi. Au lendemain de cette annonce, le groupe a annoncé la publication de ses résultats trimestriels, auparavant prévue le jeudi 19 avril, précisant avoir besoin de plus de temps pour véritablement évaluer l’impact des sanctions qui le frappent aux États-Unis.

Toutefois, il est important de souligner que ZTE a écoulé 46,4 millions de smartphones l’an dernier, d’où son rang de septième fabricant employant Android, selon la firme d’études IHS Markit.

Source : Reuters

 

— Ces sanctions ne sont-elles pas sévères ?

— Ces sanctions pourront-elles influencer le marché des smartphones aux États-Unis ?

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS:
Messenger icon
Send message via your Messenger App
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench